La vérité sur le cuir


/!\ certaines images peuvent choquer /!\

Beaucoup de personnes sont horrifiés en voyant de la véritable fourrure, pourtant du cuir, c'est de la fourrure sans poils!
On en trouve partout, les chaussures, les vestes, les gants, les ceintures.. Mais savez vous vraiment ce qu'est le cuir? comment le cuir est-il fait?

Le cuir est le dérivé le plus rentable de l'industrie de la viande, acheter du cuir contribue directement à l'élevage intensif, aux abattoirs et à toute la cruauté que cela génère. Les animaux, élevés dans des élevages industriels crasseux et surpeuplés, sont souvent en cage et privés de tout ce qui est naturel et important pour eux, comme rechercher de la nourriture et élever leurs petits.
La plupart d'entre eux subissent des mutilations douloureuses, comme avoir leurs dents, queues et testicules coupées et être décornés sans traitement antidouleur.
Plus d'un milliard d'animaux sont tués cruellement dans le monde pour le commerce du cuir chaque année, des vaches, aux veaux, en passant par les chevaux, les agneaux, les chèvres, les cochons, les chiens et les chats. Difficile de savoir à qui appartenait la peau que vous portez.

Les "vaches sacrées"
Même si certains cuir provient des abattoirs, la plupart du cuir produit vient d'Inde ou de Chine.
Bien que les vaches soient les animaux les plus sacrés en Inde, cela n'empêche pas qu'elles soient toujours tuées pour leur peau dans ce commerce cruel et corrompu.
Depuis qu'il est illégal de tuer des vaches jeunes et en bonne santé, dans la plupart des états en Inde, certaines d'entre elles sont empoisonnées ou délibérément rendues boiteuses afin d'être déclarées comme étant "apte" à être abattues.

De nombreuses vaches sont frappées sans pitié lors de ces "marches de la mort", parcourant des centaines de kilomètres. Lorsque les animaux s'écroulent de faim, d'épuisement, blessés, désespérés, on les force à se relever en brisant leur queue à chaque articulation ou en leur mettant du tabac, du piment ou du sel dans les yeux.
D'autres sont déplacés illégalement en dehors des frontières en étant entassés dans des camions en nombre si important que leur os se brisent. Quand les camions passent des routes cahoteuses et caillouteuses, certaines vaches tombent les unes sur les autres et s'empalent sur les cornes d'autres vaches ou sont étouffées. Beaucoup meurent avant d'atteindre l'abattoir.
Une fois à l'abattoir, les employés leur attachent les pattes et elles sont jetées dans la crasse et le sang. Leurs yeux sont exorbités par la peur à mesure qu'elles voient leur congénères tués au moyen de lames émoussées, juste en face d'elles. Il arrive parfois que les pattes des vaches soient découpées alors qu'elles sont encore conscientes et certaines connaissent le supplice d'être dépecées vivantes.


Le cuir rempli de produits toxiques

Deux jeunes enfants dans une tannerie de cuir à Dhaka, capitale du Bangladesh

Le cuir est chargé de produits chimiques pour éviter qu'il ne se décompose avec le temps. Sels minéraux, formaldéhyde, dérivés de goudron, colorants à base de cyanure et autre substances dangereuses sont quotidiennement utilisés lors du processus de tannage. Les eaux usées et les déchets solides (comme les peaux) provenant des tanneries sont souvent relâchés dans les rivières, berges de rivières ou à proximité des champs, polluant les eaux et les sols. En 2012, la Blacksmith Institute, une ONG, qui travaille pour réduire la pollution dans les pays en voie de développement, a inclus les tanneries parmi les dix industries les plus toxiques à l'échelle mondiale.




Cuir de chiens

En novembre 2014, une équipe de peta a révélé l'existence d'ateliers de dépeçage de chiens en Chine.


Une enquête particulièrement dérangeante, de la branche asiatique de l'association de défense de la cause animal PETA révèle l'existence en Chine, de nombreux établissements où des chiens sont abattus dans des conditions particulièrement barbares pour les besoins de l'industrie du cuir.
Des chiens, petits comme grands, frisés ou pas, noirs ou blonds, sont frappés violemment avec un bâton et ensuite égorgés pour les vider de leur sang, puis on leur retire la peau.


L'abattoir tue sauvagement et dépèce environ 200 chiens par jour. Et c'est loin d'être un cas isolé en Chine.
Le cuir de chien est utilisé, entre autres, pour la fabrication de gants et de ceintures qui sont exportés dans le monde entier. Le même traitement est aussi infligé à des chats, des lapins, des porcs, des agneaux, selon peta.

La Chine étant l'un des pays qui exportent le plus de cuir au monde, le cuir de chien se retrouve lui aussi sur les marchés occidentaux.





Et les crocos alors?

                        

Vous n'êtes sans doute pas concernés par le cuir de crocodile mais lui aussi en est victime.
La très célèbre marque Hermès est connu pour utiliser des crocodiles et alligators pour son cuir. Peta a enquêté et filmé l'usine qui produit la marque.
Cette enquête a été mené sur un élevage d'alligators au Texas ainsi qu'un élevage de crocodiles au zimbabwe, tous deux envoyant leurs peaux à des tanneries appartenant à Hermès.
Des dizaine de milliers de crocodiles sont confinés dans des fosses en béton, de la naissance à l'abattage. Nous avons vu des employés inciser et charcuter plus de 500 alligators conscients alors que ceux-ci luttaient pour se dégager.
La peau des alligators est transformée en produits de luxe comme des bracelets de montre, tandis que la peau du ventre des crocodiles est utilisée pour faire des accessoires comme les célèbres sac à mains Birkin et Kelly d'Hermès qui peuvent coûter plus de 35 000€.



source peta

Commentaires

Articles les plus consultés